Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

 :: : ARTBITE :: : , un voyage dans le monde de l’art…

 

Les illusions d’optique de

Julian BEEVER

Anamorphoses et trompe-l’oeil

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt… singulière et remarquable parmi d’autres.  :: : ARTBITE :: :, un voyage dans le monde de l’art…

Peintre des trottoirs, artiste des rues, Julian BEEVER dessine à la craie, sur le bitume, des anamorphoses en trompe-l’oeil, œuvres éphémères qu’il efface lui-même au jet d’eau à la fin de sa performance.

Lorsqu’on regarde les œuvres de Julian Beever sous un angle précis, autrement dit d’un point de vue unique, elles donnent l’illusion d’être en trois dimensions et de sortir du sol. Elles sont peintes au moyen d’une technique de projection appelée anamorphisme* et paraissent défier les lois de la perspective. Mais…

pavement drawing - 3D illusion
 -   JPEG - 56.5 ko
Julian BEEVER "Babyfood..."
pavement drawing - 3D illusion

lorsqu’on se déplace sur le trottoir pour voir le dessin à partir d’un autre point de vue, le dessin n’a plus de sens et l’œil humain ne perçoit qu’un ensemble abstrait de couleurs et de tracés.

The drawing
Julian BEEVER
The drawing "Babyfood" seen from the wrong side
  • Voir aussi la video illustrant la technique de mise en oeuvre des illusions d’optique de Julian BEEVER.
  • Julian Beever a réalisé ses trompe-l’œil au pastel sur des trottoirs un poeu partout dans le monde.

Une anamorphose est une déformation réversible d’une image à l’aide d’un système optique - tel un miroir courbe - ou un procédé mathématique (extrait de Wikipedia).

Il y a en réalité deux grandes catégories d’anamorphisme : 1 - Les anamorphismes "perspectives" datent du début de la Renaissance (15ème siècle) : une image est réalisée à un angle très oblique, pour prendre sa forme normale quand le spectateur se tient dans une position précise. L’exemple le plus ancien est L’œil de Leonardo da Vinci. Hans Holbein nous a donné un autre exemple avec « Les Ambassadeurs », où une forme étrange et oblique dans le premier plan du tableau devient un crâne une fois qu’elle est regardée sous l’angle juste.

2 - L’anamorphisme « de miroir » consiste en une image déformée et peinte ou dessinée autour d’une glace conique ou cylindrique placé au milieu sur une surface plane. L’idée a ses origines en Chine, et elle a été apporté en Italie au 16ème siècle, pour devenir à la mode en Europe dans la période Baroque (17ème siècle). Le spectateur regarde le miroir pour observer l’image secrète : caricature, scène galante, ou humour scatalogique, bref tout ce qui est tabou à l’époque concernée.

Anamorphose : transformation par un procédé optique ou géométrique, d’un objet que l’on rend méconnaissable, mais dont la figure initiale est restituée par un mirroir courbe ou par un examen hors du plan de la transformation. Image résultant d’une telle transformation ("Le petit Robert")