Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art...

 

Le mouvement décomposé dans la peinture

Giacomo Balla (1871-1958)

peintre

Quand Giacomo BALLA peint la décomposition du mouvement, il s’inspire probablement des travaux de recherche du photographe scientifique Eadweard MUYBRIDGE qui, dès met au point pour photographier les différentes phses de la locomotion des êtres vivants.
"Dinamismo di un cane al guinzaglio", Giacomo BALLA, 1912.

« Chien en laisse », huile sur toile, 1912.  JPEG - 34.6 ko
Giacomo Balla
« Chien en laisse », huile sur toile, 1912.

En 1910, Giacomo Balla adhère au futurisme, mouvement artistique italien créé par le poète Filippo Tommaso Marinetti. Il s’intéresse tout particulièrement au dynamisme de la couleur et de la lumière.

Fillette courant sur un balcon (1912) représente l’aboutissement de sa phase futuriste, avec une division de la couleur en taches isolées qui créent l’illusion du mouvement. En 1915, il écrit avec le peintre Fortunato Depero un manifeste intitulé « Reconstruction futuriste de l’univers ».

Giacomo BALLA, peinture d’une "Jeune fille courant sur un balcon" (1912).

  • Huile sur toile (125 x 125)
    tentative de pointillisme (qu’il ne poursuivra pas) mais avec toujours cette notion de mouvement et de vitesse.

La même année, le peintre Marcel Duchamp réalisera ses deux versions du "Nu descendant un escalier", décomposant magistralement les étapes successives de la descente des marches d’un escalier.