Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art...

 

En papier plié

L’hyppocampe

petit poisson (« gastérostéiformes ») qui nage en position verticale...

Origami et mathématiques.  JPEG - 19.5 ko
Hyppocampe en papier plié (origami)
Origami et mathématiques.

Origami et mathématiques

Multiplier : étymologiquement, multiplier signifie plier plusieurs fois (du latin : multiplicare)
L’art du pliage est originaire de la Chine.
Le mot origami vient du japonais, oru qui signifie plier et kami qui signifie papier .

Les pliages d’origamis peuvents être utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas.

Mais l’origami intéresse aussi les chercheurs en mathématiques :
Dépliez un origami et observez ses plis :Vous verrez tout un ensemble de polygones liés ensemble. Lorsque l’origami est formé, c’est ce qu’on appelle un polyèdre, une figure en relief comportant de nombreuses surfaces planes ; en deux dimensions mais les plis exposés,on touche à la notion abstraite que les mathématiciens appellent variété .
L’origami est donc un objet d’étude des mathématiciens : la « rigidity » est un champ des mathématiques, liée à la notion de « disinclinaison » en géométrie différentielle. Elle a des applications techniques : déploiement de panneaux solaires embarqués à bord de satellites, déploiement de micro-sondes injectés dans le corps humain, pliage des coussins gonflables de sécurité, etc... Article du 23 mars 2009 de Guy Marion sur Le Blog mathématique d’ABC Maths