Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art...

 

Le Bauhaus ( 1919 - 1933 )

Le Bauhaus 1919 - 1933.

Les antécédents du BAUHAUS remontent au XIXe siècle. Ils commencent avec les conséquences dévastatrices qu’eut l’industrialisation croissante sur les conditions de vie et les produits des artisans et des ouvriers tout d’abord en Angleterre, puis en Allemagne.

au début du XX siècle, naît un courant appelé "art nouveau" en France et "Jugendstil" en Allemagne. Son objectif était de mettre tous les matériaux de l’industrie au service d’une esthétique chaleureuse et colorée. L’emprunt à des formes organiques ou plus directement végétales y est notable.

Lampe de style Jugendstil dessinée par Friedrich Adler.

les années qui précédèrent la première guerre mondiale ne furent toutefois pas seulement une époque de prospérité économique, mais pour la première fois dans l’Allemagne wilhelmienne et à travers toutes les couches de population s’organisèrent d’innombrables mouvements pour réformer la vie, critiquer la culture, tandis que le Werkbund allemand et les artistes du Jugendstil voulaient réconcilier "l’Art et la Machine".

La création du Bauhaus se déroule en Allemagne durant la période troublée de l’immédiate après-guerre et s’inscrit dans l’histoire des mouvements artistiques novateurs du début du XXe siècle.

  • Henry van de Velde, belge (1863 - 1957 ) est peintre, architecte, décorateur d’intérieur et enseignant. Avec Victor Horta et Paul Hankar, il est l’un des fondateurs de l’Art nouveau belge.

    Villa Esche à Chemnitz
  • Walter Gropius est architecte

    Gropius House (1938) 68 Baker Bridge Road, Lincoln, Massachusetts 01773,USA.
  • Peter Behrens (1868 - 1940), architecte, peintre, graveur, designer et typographe...
La lettre H

La lettre H d’un Alphabet crée par Peter Behrens.

Le Bauhaus de Weimar, 1er octobre 1919 jusqu’au 1er avril 1925 :
Gropius recrute comme maîtres :

  • Lyonel Feininger, peintre
  • Gerhard Marcks, sculpteur

    Sculpture de Gerhard Marcks.
  • Johannes Itten( 1888-1967 ), peintre suisse et professeur d’art, concepteur du cours préliminaire au Bauhaus dès octobre 1919.
    En 1920, afin de favoriser la rapprochement entre les arts et l’artisanat, le conseil de maîtrise décide d’une réforme importante : chaque atelier est placé sous la responsabilité d’un maître artisan (Werkmeister) et d’un artiste, maître de la forme (Formmeister). Lilly Reich (1885 - 1947), architecte décorateur, membre du Werkbund allemand depuis 1912, elle est la première femme à faire partie de la direction en 1920. Parallèlement, Itten est chargé de l’enseignement du cours préparatoire ( ou cours préliminaire) qui se transforme en un semestre obligatoire.

    Composition colorée de Johannes Itten.
  • Le peintre Georg Muche est recruté comme maître.
    en 1921 :
  • Paul Klee, peintre
  • Oscar Schlemmer, peintre
  • Lothar Schreyer, responsable du département spectacle
  • Theo van Doesburg
    en 1922,
  • Wassily Kandinsky peintre
  • Itten s’en va, remplacé par Laszlo Moholy-Nagy, constructiviste.
    1923 :
  • Josef Albers recruté comme maître pour les cours "théorie des matériaux" et "théorie du travail".
  • Gunta Stölzl (1897 - 1983) est professeur au Bauhaus d’octobre 1925 à septembre 1931, en tant que maître artisan du tissage. A partir d’avril 1927 en tant que chef du tissage.

L’école du BAUHAUS, en Allemagne, dont la mission spécifique était l’enseignement d’une architecture moderne, introduisit le pliage dans les cours préliminaires de l’école, et, entre 1923 et 1933, Josef Albers fut chargé de l’enseigner parmi différentes méthodes d’approche de la structure, de la dynamique et de l’expression architecturale.

Bois de noyer et d'érable.  JPEG - 6.6 ko
Josef Albers « Fauteuil »(1928)
Bois de noyer et d’érable.

Dans les années soixante, les designers du New Bauhaus de Chicago s’en souviendront et appliqueront directement ces recherches dans l’habitat.

En 1924, le gouvernement social-démocrate est battu aux élections du land de Thuringe. Les conservateurs qui réclamaient la fermeture du Bauhaus décident de diviser par trois la subvention au Bauhaus. Dans ce contexte, le 26 décembre 1924, les maîtres du Bauhaus déclarent la dissolution du Bauhaus de Weimar au 1er avril 1925. Afin de soutenir le Bauhaus, le Cercle des amis du Bauhaus (Kreis der Freunde des Bauhauses) est fondé. Marc Chagall, Albert Einstein et Gerhart Hauptmann font notamment partie du conseil d’administration.
Après la dissolution du Bauhaus de Weimar, plusieurs villes d’Allemagne proposent d’accueillir le Bauhaus. Les maîtres du Bauhaus choisissent Dessau-Roßlau.

mars 1925 :

  • Herbert Bayer
  • Marcel Breuer
    1927 :
  • Hannes Meyer, département d’architecture
  • Georg Muche est remplacé par Gunta Stôlzl (1897 - 1983) à l’atelier tissage, qui devient professeur au Bauhaus d’octobre 1925 à septembre 1931, en tant que maître artisan du tissage. A partir d’avril 1927 en tant que chef du tissage.

    Tissage jacquard de Gunta Stölzl.

1928, Hannes Meyer succède à Gropius. Moholy-Nagy, Bayer, et Breuer quittent également le Bauhaus.
1929 :

  • Alfred Arndt
  • Walter Peterhans
  • Ludwig Hilberseimer, architecte et urbaniste
    Meyer, contesté, est remplacé par Mies van der Rohe, architecte.
    Klee et Stölzl quittent le Bauhaus.
    "
    Mies Van der Rohe, architecte. Maquette du "Glazen Wolknkrabber, 1922.
  • Lilly Reich,Lilly Reich (1885 - 1947), architecte décorateur, membre du Werkbund allemand depuis 1912, elle est la première femme à faire partie de la direction en 1920 et devient chef de la section du second oeuvre au Bauhaus de janvier 1932 à avril 1933.

    Une chaisee dessinée par Lily Reich.

Extrait du manifeste et du programme du Bauhaus : (…) « Le but final de toute activité plastique est la construction ! […] Architectes, sculpteurs, peintres, nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu’il n’y a pas d’art professionnel. Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan. […] Voulons, concevons et créons ensemble la nouvelle construction de l’avenir, qui embrassera tout en une seule forme : architecture, art plastique et peinture […]