Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art...

 

Les Plis

Plissage, froissage,

Mise en forme d’un matériau

:: : Artbite :: :, un voyage dans le monde de l’art, des idées et de la création

« A un moment donné, quelque part, une oeuvre d’art éclôt, singulière et remarquable parmi d’autres ».

On trouve des plis dans la nature et leurs systèmes sont étudiés en bionique.

Les plis sont rectilignes.  JPEG - 9.7 ko
Modèle de pliage complexe
Les plis sont rectilignes.

Les plis sont représentés en peinture et en sculpture et en photo.

Des mathématiciens modélisent des plis, rectilignes ou curvilignes.

Le pliage est la technique utilisée dans les origami et dans la conception d’abris (shelter) mobiles.
Voir aussi les plis

  • Il n’y a pas de système plus économe d’espace et plus solide que les plis en zig-zag des capteurs solaires du professeur Miura (le pliage Miura-Ori pour les voiles solaires (Solar Sails, the folding « Miura-Ori » ; Olivier Boisard :
    Ce mode de pliage, inventé par l’ingénieur japonnais Koryo MIURA, est un de ceux qui pourraient être retenus pour plier une voile solaire.
    Il permet notamment un dépliage et un repliage particulièrement simples d’une feuille de papier (pourquoi pas une carte routière), en agissant uniquement sur deux de ses coins opposés.<http://www.ec-lille.fr/%7Eu3p/texta...>
    Pour une voile solaire, il a entre autres avantages :
  • en configuration pliée, de laisser accessible les « points d’ancrage » latéraux fixant la voile à un mat,
  • de faciliter la fabrication de la voile : on démontre en effet qu’il serait possible de monter une voile carrée de grande taille en assemblant progressivement des rubans pliés en accordéon selon le principe de Miura. Autrement dit, le pliage sur Terre d’une voile de 40 mètres de coté ne nécessiterait pas - comme pour un parachute par exemple - l’utilisation d’un plan de travail de la même taille.
  • d’éviter les « points multiples » - c’est-à-dire les points d’intersection de plus de deux axes de pliage - susceptibles de fragiliser la voile ou de gêner son déploiement,
  • de présenter la voile pliée comme un empilement régulier de « feuilles », pouvant être confiné dans une forme parallélépipédique.

Question : on ne connaît pas à ce jour de machine permettant de réaliser automatiquement ce pliage ...