Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art...

 

Musique

Feijoojoue

Réflexions sur la musique improvisée... Les concerts de Dante Feijoo etc...

----------

Dans les rues de Paris, quand il fait beau

Philippe BAS

pianiste « stride »

La musique dans la rue : entretien avec Philippe BAS. Propos recueillis par Dessislava YOUGOVA.

Philippe Bas, pianiste de jazz et compositeur, parcourt les rues de Paris avec son petit piano « nu ». Nous aimons sa musique, essentiellement du piano « stride ».

Sur les quais de la Seine à Paris.  JPEG - 14 ko
Philippe BAS au piano, dans la rue.
Sur les quais de la Seine à Paris.

Voir aussi :

  • Le site de Philippe BAS
  • Concert de la balle au bond signé Pauline Paris & Cie : le grand jeu ! avec Philippe Bas au piano.
  • Le Washboard Wiggles (de Tiny Parham) joué par Gilbert Leroux (washboard), Cyril Guyot (saxo et scat), Philippe Bas (piano) et Bernard Brimeur (contrebasse) sue le blog de Gilbert Leroux (DVD : « Gilbert Leroux - Washboard Group - Keep Swinging »)

Philippe Bas a une formation de pianiste classique, acquise entre 1963 et 1973, puis il s’oriente rapidement vers le jazz et devient un fervent admirateur de Fats Waller et James « P » Johnson. A partir de 1975, il se joint à différentes formations de jazz traditionnel et accompagne, notamment, Bill Coleman lors de différents concerts. En 1986 il rejoint l’orchestre d’Olivier Franc et fait de nombreux festivals en France, en Allemagne et en Suède. Il se produit dans de nombreux clubs de jazz, tels Slow Club, Caveau de la Huchette, Latitudes Saint Germain, Le Méridien, en formation ou en piano solo. En 1990, Philippe Bas enregistre son premier CD, intitulé [Swing Rag and Blues. Cela lui permet de nombreux passages sur FIP, la radio du jazz. En 1996, son ami, Daniel Bechet, batteur et fils de Sidney Bechet, lui demande de rejoindre son orchestre pour participer à tous les concerts qui auront lieu en l’honneur du centenaire de Sidney Bechet. L’année suivante, il signe un contrat avec la société EMI Music France pour un CD en piano solo ne contenant que des compositions originales. Cette même année, Philippe Bas enregistre avec son ami Philippe Audibert, saxo soprano, son sixième disque, intitulé Hey There ! Il participe à de nombreux festivals, tels le Festival de jazz à Velbert (Allemagne), les festivals de jazz à Nice, à Riom, à Genève…