Artbite

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt… singulière et remarquable parmi d’autres.

: : : ARTBITE : : : , un voyage dans le monde de l’art…

 

« Springtecture H » (toilettes publiques), Singu-cho, Hyogo, Japon, 1998

Shuhei Endo

architecte

A un moment donné, quelque part, une œuvre d’art éclôt... singulière et remarquable parmi d’autres.
:: : ARTBITE :: :, un voyage dans le monde de l’art...

Halftecture réalisée avec de simples plaques de tôles ondulées continues.  JPEG - 37.6 ko
« Springtecture H » - Shuhei Endo - 1998
Halftecture réalisée avec de simples plaques de tôles ondulées continues.

Ce qui est original dans les "Haltectures" de Shuhei Endo, ce n’est pas le fait de construire en tôle d’acier, matériau utilisé depuis longtemps en construction, mais c’est le fait d’utiliser ces bandes de tôle "en ruban" continu, telles qu’elles sortent standardisées des usines de laminage.
Springtecture H : Termed by Endo himself, paramodern architecture refers to a specific architectural structure featuring "continous surfaces or strips that form the outer shell, floors and roofing, in their continuity partly sharing and shaping the complete building they define". Endo’s Springtecture H (see one of the pictures I uploaded) and Rooftecture S are good examples of this paramodern philosophy. Endo’s contribution to architecture is not the material (which has been used in construction for a long long time) but how he uses it—the partial sharing idea embedded in his overarching phisolophy of paramodern architecture. Endo explained that the partial sharing and the concept of continous surface stem from his Japanese culture. He used the calligraphy example to show the connection between cursive script and his buildings.

Les « Halftecture » de Shuhei Endo enveloppent des espaces incertains et ont été réalisées avec de simples plaques de tôle ondulée continues.

Ce matériau est un produit industriel fait de plaques d’acier auxquelles on donne une forme ondulée. Ces plaques ont une grande résistance et sont durables et recyclables grâce à leur surface galvanisée. Elles sont parfaitement adaptées à l’assemblage sur sites, avec boulons et écrous, puisqu’elles sont fabriquées sous forme de plaques de taille standard.

  JPEG - 40.8 ko
Les toilettes en spirale de tôles vues de l’autre côté.

Dans « Halftecture », intérieur et extérieur sont inversés et espaces intérieurs et extérieurs sont réunis par des bandes continues d’acier, créant ainsi des espaces paramodernes. En tentant de créer des espaces ouverts, Shuhei Endo découvrit, avec « Halftecture », la possibilité d’utiliser des bandes d’acier comme matériau de construction.

Poussant l’utilisation de ces bandes un peu plus loin, où toiture et murs sont recouverts de bandes continues de tôle, « Rooftecture » est née.

C’est ainsi que « Rooftecture » fait référence à cette règle architectonique par laquelle des bandes continues de toiture/mur sont identifiées comme moyen unique de création d’espaces architecturaux. L’utilisation de ces bandes correspond à la tentative de créer des espaces changeants sans toutefois être limité à propager davantage d’espaces monotones. D’autres possibilités de ce type d’architecture sont actuellement à l’étude.